Encyclopédie du savoir relatif et absolu de l'airsoft (enfin, on essaye ^^).
Navigation :: Forum de Psychos, dossiers d'airsoft en gros, demi gros et détail...
FAQ :: Search :: Memberlist :: Usergroups :: Register :: Profile :: Log in to check your private messages :: Log in

[KSC] H&K MP7A1

 
Post new topic   Reply to topic    Forum de Psychos, dossiers d'airsoft en gros, demi gros et détail... Forum Index -> Reviews -> GBB/NBB/CO²
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Psychos
Administrateur

Offline

Joined: 29 May 2008
Posts: 422
Localisation: Holy Empire of Britannia

PostPosted: Tue 21 Sep - 19:27 (2010) 
Post subject: [KSC] H&K MP7A1
Reply with quote

H&K MP7A1 PDW




Info générales:

Poids : 2120g
Taille : 380-590mm
Capacité : 40cps
Puissance : 315FPS
Mode de fonctionnement : GBB
Mode de tir : Semi/AUTO
Fabriquant : KSC Japan



Préface :

Dans la continuité de ma collectionnite aigüe de GBB et fortement impressionné par le mp9 de chez KSC, j’ai acquis le MP7a1 de cette même marque peut de temps après, histoire de vérifier si la qualité des derniers modèles de la marque s’y retrouve aussi (oui, bon, j'avoue que c'est surtout un prétexte hein...)
Je ne vais cependant pas vous gâcher le plaisir de la lecture en vous donnant la conclusion de cette review dans ce préface, rassurez vous.
Afin d’accompagner ce texte, je ne puis que vous recommander Accademia Par Rondo Veneziano.

ps : comme il semble que ma table de terrasse soit devenue trop "reconnaissable", je vous gratifie de ma vielle table de jardin smile

Psychos


Aparté RS:

Comme toujours, je ne compte pas passer deux heures à vous en rédiger un et vous gratifierais simplement de la version Wiki :

Le MP7 est un pistolet mitrailleur répondant au principe d’Advanced Personal Defense Weapon (APDW) qui vise à combler le fossé entre le pistolet mitrailleur conventionnel et le fusil d'assaut. Les PDW sont destinés à doter les troupes qui ne sont pas directement employées dans les combats d’une capacité de riposte significative. Les officiers, équipages de chars ou servants d’artillerie n’ont pas besoin de s’encombrer d’un fusil d’assaut mais doivent néanmoins pouvoir faire face à une attaque inopinée et défaire des adversaires équipés de vestes pare-éclats en mesure de stopper une munition d’arme de poing.

Le MP7 est la réponse fournie par Heckler & Koch à cette demande. Il s’agit de la deuxième arme mise en production répondant à cet impératif, le premier étant le FN P90 de la FN Herstal. L’idée est de proposer une arme légère tirant une munition spécifique de petit calibre ayant une vitesse initiale importante. Le MP7 tire ainsi une munition originale dont la dernière version est dotée d’un projectile en acier de 4,6 millimètres pour une masse de 2 grammes sortant du canon à 720 mètres/secondes qui est en mesure de perforer un casque ou un gilet pare-balles jusqu’à une distance d’au moins 200 mètres. Lors d’une présentation effectuée en 2003, la munition aurait perforé la protection standardisée CRISAT (constituée de vingt plis de kevlar derrière une plaque d’1,6 mm de titane) à la distance de 300 mètres, ce qui représente le triple du requis OTAN de l’époque.

L’arme en elle-même est construite en polymère renforcé d’acier pour la carcasse. Le chargeur de 20 coups (des chargeurs de 30 ou 40 coups sont disponibles) est disposé dans la poignée. Le MP7 est équipé à l’avant d’une seconde poignée pliante et d’une crosse télescopique à l’arrière. L’arme qui est particulièrement légère peut donc être tirée à une main comme un gros pistolet en raison du faible recul de ses munitions, à deux mains grâce aux deux poignées pistolets ou encore comme une arme d’épaule avec la crosse dépliée. Cette arme est donc particulièrement polyvalente, elle peut prétendre à concurrencer des pistolets mitrailleurs compacts comme le MP5K jusqu’aux fusils d'assaut à canon court.

Son mécanisme à gaz est une version réduite de celui du HK G36, ce qui est très rare pour un pistolet mitrailleur généralement opéré par recul. L’arme tire ainsi culasse verrouillée, ce qui permet l’emploi de projectiles en acier à la capacité de perforation importante.

Le MP7 est entré en production en 2001 et a été évalué par l’OTAN en même temps que son concurrent le FN P90. Aucune décision n’a toutefois été prise relative à l’adoption d’un nouveau calibre OTAN. La version définitive, le MP7A1, équipe depuis 2004 certaines unités des Forces armées en Allemagne. La Norvège a acquis plusieurs milliers de MP7A1 en 2007. La Police militaire britannique est quant à elle équipée d’une version semi-automatique du MP7 pour des missions de maintien de l’ordre. Un certain nombre d’exemplaires est en dotation au GIGN en France et dans certaines unités des forces spéciales en Corée du Sud.



Inside the box :

Nous avons affaire à une boite standard de chez KSC : une coque en carton enveloppant un rectangle de polystyrène découpé aux formes de la réplique. La protection est relativement bonne et, contrairement à 90% des boites de réplique existantes sur le marché, une petite protection supérieure est disponible par l’ajout d’une couche de carton supplémentaire…c’est mieux que rien non ?



La décoration de la boite est très sobre, couleur carton avec les logos KSC et des inscription indiquant la nature de son contenu.



Dans la boite en elle-même, nous avons :

- le mp7,
- un chargeur 40coups,
- une clé de réglage du hopup,
- un manuel en Japonais mais fort bien illustré.

Si nous ne retrouvons pas la quantité d’accessoires supplémentaires qu’on trouve avec certains AEG, nous avons tout de même l‘essentiel à disposition.


Aspect :








Comme vous le montre ces photos, la réplique est très « propre sur elle » sans coulure, ébavurage ou autre grosse trace de moulage, si la plupart des composants sont en ABS, rassurez vous en vous disant que sur le vrai aussi c’est comme ça, on peut donc déjà dire que la réplique est « full métal ». ^_^

Les parties en métal sont faites en aluminium et doté d’une jolie peinture ne s’écaillant pas au moindre choc.

Ces parties sont :
-les rails,
-le chargeur,
-les organes de visées rabattables,
-les autres organes (arrêtoir de culasse, sélecteur, etc.),
-le canon,
-la crosse.

Le fonctionnement de ces parties seront détaillées ci-dessous.

Les marquages quand à eux m’ont l’air réaliste et -à défaut de pouvoir le vérifier sur un vrai mp7- sont tout à fait convainquant !
Jugez plutôt :







Seul un discret "ksc" sous le canon trahi la provenance de cette réplique.


Le tir :

Passons en revue les différents organes de cette réplique :




Le sélecteur fait aussi office de sécurité, il est des plus classique et je ne vois guère ce que je pourrais dire d’autre à son sujet.
L’arrêtoir de la culasse quand à lui est situé des deux coté de corps, juste au dessus de la détente et fonctionne « inversement » aux arrêtoirs de culasse typiques de nos GBB : il faut le pousser vers le haut pour libérer la culasse. En soit, on s’y fait, mais je trouve l’action de pousser vers le haut moins pratique que de venir le tirer vers le bas, comme sur un 1911 par exemple. Quoi qu’il en soit, il fait bien son travail.




Les organes de visées sont amovibles et rabattables, en position repos ils sont identiques à des organes de visées type pistolet et levés ils se composent d’un œilleton et d’un guidon réglable de type M16. Dans les deux cas, ils sont clairs et facile à utiliser (à noter que les organes en position rabattue seront peut être un peut délicats à utiliser réplique épaulée avec un gros masque).




Le chargeur, métallique (contrairement au vrai), est relativement lourd et renforce le déséquilibre de base de la réplique.
Cela dit, il prend le gaz et les billes très facilement, je regrette juste l'absence de loquet pour verrouiller le ressort en bas afin de faciliter son remplissage (à l'instar du m11 de la même marque).




Le crosse rétractable est très facile à utiliser, une simple pression sur le bouton situé en haut à l’arrière droit de la réplique la libère de son logement et un petit dispositif à ressort la fait ressortir de deux centimètres afin de faciliter la mise en place (avec des gants ou par un lépreux n’ayant plus que 2 doigts par exemple).
A l’épaulée, elle se révèle relativement confortable (pour une crosse rétractable) et fait bien son travail, juste faire attention à ne pas rester « collé » au métal les jours de grand froid. mrgreen




Le levier d'armement ambidextre est placé sur le corps, à l'arrière à la manière d'un armalite, cela permet un usage aisé que l'ont soit gaucher ou droitier.






On peut noter aussi quatre attaches sangles sur la réplique, deux à l'avant et deux à l'arrière, de chaque coté, ceci couvrant aisément tout type de configuration voulue...je conseille néanmoins l'usage d'un raccord en paracorde pour les sangles aux clips large (qui ne passeront pas dans les trous).




Le hopup se règle par l'avant, au dessus du canon à l’aide du petit outil fourni avec la réplique (ne le perdez pas...)
Il fait correctement son travail je dois dire et lève facilement la 0.25 passé le milieu de course.


Au niveau tir proprement dit, on retrouve une portée efficace qui se situe à +/- 35m en rafale de 3-4 billes pour toucher une cible humaine. Compter 30m pour une touche assurée en semi.
Au chrony (guarder 2000) avec des billes marui 0.20gr et du gaz Abbey predator (par 19° en extérieur) on obtient une moyenne de 325fps hopup réglé…
Sur +/- 1000 coups, je n’ai expérimenté aucun incident de tir mistfeed ou autre soucis (dégazage et autre).
Avec un chargeur de gaz, j’obtiens +/- deux chargeurs de billes en semi auto et +/- un chargeur et demi en full auto.

Sur le plan purement pratique, son gros défaut sera un poids élevé et un déséquilibre flagrant de la réplique.
Niveau accessibilité, ma sœur l'utilise sans soucis avec ses très petites mains et sans être gênée, pareil pour moi qui ai de très grosses main, la seule différence est que le sélecteur me rentre un peut dans la main.






Un petit mot sur le comparatif MP9/MP7 :

le mp9 est plus léger, plus précis, à plus de kick et est un poil plus court que le MP7.
Le MP7, lui, est cependant plus pratique niveau sélecteur de tir/arrêtoir de culasse.

Choisis ton camp camarade, moi c'est fait : MP9 mrgreen


L’entretien :





Le démontage se fait très aisément, je me suis passé de vous faire des photos car le manuel est vraiment très bien illustré...
Du reste, pensez juste à essuyer et remplacer la graisse après chaque grosse partie.


Conclusion :

Un smg à gaz dans la lignée du MP9 de la même marque : efficace et solidement construit, on regrettera juste la disponibilité actuelle et le prix prohibitif des chargeurs.


PRO

-finition,
-construction,
-jouabilité,
-convient pour des petites mains comme des grosses.

CON

-reste cher pour un “gros GBB”,
-lourd et déséquilibré,
-arrêtoir de culasse « différent » (ce point ci est subjectif).





©Psychos
_________________


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 21 Sep - 19:27 (2010) 
Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Forum de Psychos, dossiers d'airsoft en gros, demi gros et détail... Forum Index -> Reviews -> GBB/NBB/CO² All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Airsoft

MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004
Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Airsoft